Fédération Sénégalaise de Rugby


Newsletter FSR



Galerie
Célébrations rugbystiques de la journée de la femme du 8 Mars 2015

[INTERVIEW] M. Aldric FOLLIOT, centre.

Aujourd'hui nous nous entretenons avec le buteur de l'équipe, la personne qui a permis grâce à un coup de pied de prés de 50 mètres de remporter le groupe B l'année dernière et de jouer la Rugby Africa Gold Cup.



[INTERVIEW] M. Aldric FOLLIOT, centre.
Aujourd'hui nous nous entretenons avec le buteur de l'équipe, la personne qui a permis grâce à un coup de pied de prés de 50 mètres  de remporter le groupe B l'année dernière et de jouer la Rugby Africa Gold Cup.
 

M. Foliot pouvez vous vous présenter ?

Aldric FOLLIOT, 28ans, Toulousain pur souche n’en déplaise à Charles Preira N’diaye, je joue à Castanet en Fédérale 1 au poste de centre.

 

Comment êtes vous venu au rugby ?

Un petit peu par hasard à l’âge de 11ans, j’en avais marre du foot à cause d’un entraîneur qui ne portait pas les mêmes valeurs que moi dans ce sport, du coup en cours de saison je suis parti au Stade Toulousain pour essayer j’ai accroché de suite,  je n’ai plus quitté ce sport depuis.

 

Quel est votre parcours au sein de la FSR ?

J’ai démarré la sélection en 2010 lors d’un tournoi à Tunis, j’étais déjà en contact avec la sélection auparavant mais des blessures au genou m’ont empêché de pouvoir honorer la sélection, j’ai donc du patienter 2 ans avant de pouvoir intégrer l’équipe du Sénégal.

 

Ou jouer vous actuellement ?

Après avoir fait toutes mes classes au Stade Toulousain, j’ai atterri un peu par hasard à Castanet, un club de la banlieue toulousaine qui m’est cher, cela fait 8 ans que j’y suis. Nous avons la chance chaque année de nous qualifier en phase finale de cette catégorie grâce à une culture bien ancrée.

 

Quelle est votre histoire avec les sélections nationales ?

Depuis 8 ans que j’ai intégré la sélection, le groupe n’a cessé d’évoluer avec pratiquement chaque année des résultats positifs qui nous ont amenés aujourd’hui dans la Rugby Africa Gold Cup aux portes des qualifications de la Coupe du monde de rugby, qui était un rêve encore lointain il n’y a pas si longtemps.

Ensuite, j’ai eu la chance de gagner 2 fois la coupe d’Afrique avec le Sénégal, la première fois c’était au Cameroun (Groupe C) contre ces mêmes camerounais à Yaoundé, puis l’an dernier avec la phase de poule à Madagascar (Groupe B) devant 30 000 personnes.

Enfin, la finale de novembre dernier en Tunisie restera la plus belle car personne ne pensait qu’on pouvait la gagner.     

 

La compétition Rugby Africa Gold Cup commence dans quelques jours, qu'est ce que cela représente pour vous ?

La possibilité de jouer les meilleures équipes du continent (Namibie, Kenya, Zimbabwe…), c’est toujours gratifiant lorsqu’on est compétiteur et qu’on aspire à rencontrer les meilleurs.

Même s’ils nous manquent plusieurs cadres de l’équipe, je pense à Momo Samba, Charles Preira, Demba Kane et Ousmane N’diaye, pour ne citer qu’eux, on donnera le meilleur de nous-mêmes pour rester dans la Rugby Africa Gold Cup à l’issue de cette saison.

 

La liste officielle n'est pas encore sortie, vous êtes le botteur de l'équipe et surtout la personne qui a réalisé le coup de pied victorieux à Tunis, Faire partie et jouer à Dakar au plus haut niveau africain, qu’est ce que  cela représente pour vous ?

Tout d’abord, certes c’est moi qui ai transformé cette pénalité victorieuse, mais je n’aurais jamais pu la tenter sans le travail de tous mes coéquipiers. Le rugby est un sport d’équipe , on ne peut pas y arriver tout seul, cette pénalité en est la preuve.

Faire partie d’une sélection est toujours un moment exceptionnel émotionnellement, d’autant plus qu’en jouant pour le pays de nos origines, c’est une fierté pour moi et ma famille.

Jouer devant ma famille à Dakar est un rêve car ces personnes n’ont pas souvent l’occasion de me voir jouer.

 

Comment voyer vous votre avenir dans le rugby, et au sein de la FSR ?

Je ne sais pas du tout jusqu’à quand je jouerai au rugby, ce qui est sûr c’est que j’aurai toujours un pied dedans je pense. J’aimerai bien entraîner après ma carrière des équipes , pour essayer de leur transmettre tout ce qu’on a pu m' apprendre par le passé.

Aujourd’hui avec l’équipe fanion du Sénégal, nous avons créé une association qui s’appelle « SUNU RUGBY » dans le but d’aider au développement du rugby au Sénégal, notamment par l’envoi de matériel à la fédération et aux Maisons du Rugby présentent dans tout le territoire.

C’est notre façon de rendre à ce pays ce qu’il nous a donné.

 

La FSR vous remercie pour le temps passer à nous répondre et rendez vous le 24 juin au Stade Iba Mar Diop.


Samedi 10 Juin 2017

XV du Sénégal | VII international - Hommes | XV local



     
 
           


       

CLASSEMENT

Equipe Pts G N P Bo Bd Dif
Namibie 0 0 0 0 0 0 0
Kenya 0 0 0 0 0 0 0
Zimbabwe 0 0 0 0 0 0 0
Sénégal 0 0 0 0 0 0 0
Ouganda 0 0 0 0 0 0 0
Tunisie 0 0 0 0 0 0 0
         

                 
GOOR7's
Pos Club Pts J
1 ASFA 60 6
2 Yoff RC 60 5
3 Sélection U20 44 5
4 Yeumbeul 38 5
5 DUC 37 5
6 Jambars 32 5
7 Somone 28 5
8 Kiréne RC 26 5
9 Guédiawaye RC 25 5
10 Requins 24 5
11 BB Nianing 23 6
12 S'en-Fout-Le-Score 20 5
13 Pikine 20 5
14 RC Nianing 10 5
15 Caïmans 4 5
   
Championnat national á XV
Pos Club Pts J GA Essai
1 S'en-Fout-Le-Score 41 10 +192 43
2 Yoff RC 36 10 +150 36
3 Yeumbeul 35 10 +152 34
4 ASFA 35 10 +140 33
5 Sélection U20 26 10 +70 34
6 RC Nianing 20 10 +10 15
7 Guédiawaye RC 16 10 -109 16
8 Jambars 16 10 -34 24
9 Requins 12 6 +44 22
10 BB Nianing 2 6 -306 7
11 Tigres Ouakam 1 10 -220 7